Éric Lord dévoile six engagements pour l’environnement

Éric Lord dévoile six engagements pour l’environnement

POLITIQUE. Le candidat à la mairie Éric Lord prend six engagements en matière d’environnement.
Il propose notamment d’éviter l’étalement urbain. «On a accordé un développement au Club de golf Les Vieilles Forges qui est à l’extérieur du périmètre urbain, prend-il comme exemple. De parler de l’étalement urbain, ce n’est pas assez. Il faut aller plus loin. C’est une question environnementale, mais aussi monétaire. Il y a des coûts reliés à tout ça. Quand on amène plus loin les services publics d’égouts et d’aqueduc, ça représente des frais. Ça peut sembler être un avantage à court terme pour les taxes municipales, mais à long terme, ce n’est pas gagnant.»

www.hebdojournal.com

Course à la mairie de Trois-Rivières : un premier débat ordonné, théâtre de quelques attaques

Course à la mairie de Trois-Rivières : un premier débat ordonné, théâtre de quelques attaques

Devant 130 personnes réunies dans les locaux de Radio-Canada au centre-ville de Trois-Rivières, trois candidats à la mairie ont profité du premier débat de la campagne électorale pour présenter leur vision par rapport à trois thèmes bien précis. S’ils s’étaient plutôt concentrés sur leur propre message jusque-là, l’activité de jeudi soir aura aussi permis à Jean-François Aubin, Jean Lamarche et Éric Lord de jouer du coude entre rivaux. C’est le thème de l’environnement, le deuxième de la soirée, qui a été le plus riche en échanges corsés.

Radio-Canada.ca

Lord s’engage auprès des aînés

Lord s’engage auprès des aînés

Trois-Rivières — C’était au tour du candidat à la mairie de Trois-Rivières, Éric Lord, de faire connaître ses engagements en ce qui concerne les aînés, lundi. Le candidat a en effet présenté un plan «pour une ville bienveillante envers les aînés», en proposant notamment une limite de vitesse de 40 km/h dans les secteurs où se trouvent des résidences pour personnes âgées, de même que la gratuité de l’accès à l’île Saint-Quentin pour les aînés.

www.lenouvelliste.ca

Éric Lord veut une nouvelle ère… et un nouvel air

Éric Lord veut une nouvelle ère… et un nouvel air

Trois-Rivières – Vous l’avez sûrement constaté à même ses pancartes électorales, le candidat à la mairie Éric Lord a choisi «Une nouvelle ère pour Trois-Rivières» à titre de slogan. Aujourd’hui, c’est «un nouvel air» pour Trois-Rivières qu’il a prôné en présentant les premières mesures de son plan de transition écologique pour améliorer la qualité de l’air à Trois-Rivières.

www.lhebdojournal.com

Éric Lord veut établir une stratégie régionale

Éric Lord veut établir une stratégie régionale

Trois-Rivières — À l’importance de l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre, c’est par une stratégie régionale que souhaite répondre le candidat à la mairie de Trois-Rivières, Éric Lord. Ce dernier, qui présentait ses engagements sur cet important enjeu qui touche la totalité de la province à l’heure actuelle, est d’avis que c’est en unissant nos forces avec celles des autres villes et municipalités de la région que l’on pourra tirer notre épingle du jeu.
www.lenouvelliste.ca

Vision zéro, un nom « brûlé », selon Éric Lord

Vision zéro, un nom « brûlé », selon Éric Lord

TROIS-RIVIÈRES — Étant donné la division qui continue de régner dans la population au sujet de Vision zéro, le candidat à la mairie de Trois-Rivières Éric Lord est d’avis qu’il faut effectivement établir un plan d’action pour améliorer la sécurité routière, mais se questionner sur la pertinence de poursuivre cet exercice en regard de la philosophie Vision zéro. Selon le candidat, l’étiquette «Vision zéro» elle-même est désormais «brûlée» et devrait laisser sa place à un plan de sécurité rassembleur, établi en concertation avec les citoyens.

www.lenouvelliste.ca