Gestionnaire d’expérience, créatif et rassembleur, Éric Lord s’est démarqué par plusieurs réalisations et implications au cours de sa carrière.

Il a notamment œuvré pour la Fondation Bagatelle dans la région de Québec, été entrepreneur, puis directeur général de Culture Mauricie, période durant laquelle il a été président du Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec, vice-président de la Conférence régionale des élus de la Mauricie, administrateur au Chantier de l’économie sociale, administrateur à la Fondation communautaire du Saint-Maurice.

Au cours des trente dernières années, il a piloté de nombreux projets de développement et a travaillé activement au positionnement des arts et de la culture comme moteur de développement. Éric Lord a notamment collaboré à la création de GROUPÉ, à la mise en place de la boutique EMA Expérience métiers d’art; il a réalisé la mise en valeur de la Vieille Prison de Trois-Rivières, la conception du Centre d’interprétation du poulamon et l’événement Les Nuits Polaires.

Mes réalisations

« En tant quedirecteur général de Culture Mauricie, j’ai travaillé au développement culturel de notre région pour faire de la culture un pôle d’excellence de notre économie.

J’ai tissé de nombreuses alliances avec des partenaires majeurs comme l’UQTR, Tourisme Mauricie, les Chambres de commerce, le Pôle d’économie sociale.

J’ai été appelé à siéger au sein de nombreuses instances, entre autres comme vice-président de la Conférence régionale des élus de la Mauricie.

Comme président duRéseau des conseils régionaux de la culture du Québec, j’ai été le porte-parole de 6000 intervenants en culture dans les régions du Québec et j’ai eu la chance de porter la voix des artisans de la culture auprès des différents ministres qui se sont succédé au Québec et au Canada.

Toutes ces expériences m’ont amené à acquérir une connaissance fine du processus décisionnel politique.

Ce qui m’amène à annoncer mon grand projet  : devenir le prochain maire de Trois-Rivières.

Pour réaliser ce projet, j’ai amorcé une démarche de consultation et de mobilisation des leaders et des citoyens de la communauté pour échanger avec eux sur les enjeux importants du développement de notre ville.

Comme citoyen, j’ai la conviction profonde que Trois-Rivières a besoin d’un nouveau leadership, positif et rassembleur et que les citoyens doivent être remis au CŒUR du processus décisionnel.

Comme leader en culture, j’ai à cœur que Trois-Rivières maintienne son positionnement de ville d’art et de culture.

Comme intervenant régional, je souhaite ardemment que Trois-Rivières joue un rôle de catalyseur pour le développement de la Mauricie.

Comme intervenant économique, je veux que les entreprises d’ici soient soutenues dans le développement de leurs idées innovantes.

Comme père de famille, je suis soucieux d’assurer un environnement sain pour la collectivité.

Ainsi, je me présente comme candidat à la mairie de Trois-Rivières car je suis convaincu que j’ai les compétences, l’expérience et surtout la VOLONTÉ de relever les défis qui se présentent à nous à Trois-Rivières.

D’abord et avant tout, je me présente comme canditat parce que Trois-Rivières est une ville que j’aime, une ville que j’ai choisi il y a 20 ans pour élever mes trois enfants, une ville à l’échelle humaine, une ville d’histoire et de culture où il est possible d’innover, de s’épanouir et de prospérer. »

 

Éric Lord